Un side project est un projet que vous menez en parallèle soit de vos études ou de votre travail actuel.

Pour ma part mon premier projet je l’ai mené pendant mes études. Au cours de la dernière décennie il était de plus en plus facile de lancer des projets grâce à internet.

Surtout grâce à la disponibilité des outils qui sont devenus accessibles financièrement et des compétences pour lancer un business.

Par exemple le site sur lequel vous lisez l’article est à la base un side project qui avait pour objectif  de partager mes compétences et mon expertise.  Actuellement c’est devenu un projet à plein temps.

Le Side project est un excellent moyen de tester un projet avec une nouvelle idée tout en gardant une certaine tranquillité d’esprit en n’abandonnant pas votre travail à plein temps.

C’est aussi un moyen parfait d’acquérir de nouvelles compétences et d’offrir un exutoire créatif où vous pouvez prendre plus de risques sans craindre de conséquences désastreuses.

 

1. Qu’est-ce qu’un bon Side Project / Side Business ?

Est-ce qu’un side project est quelque chose que vous pouvez commencer tout de suite ? Ou vous devez le faire dès que vous posez votre démission ? Avec le risque de passer des mois sans avoir à gagner de quoi subvenir à vos besoins.

Ce sont toutes ces questions que vous devriez vous poser avant de vous engager dans quoi que ce soit.

Un side project doit être facile à mettre en place. Idéalement, vous devriez pouvoir au début y consacrer 2-3 heures en moyenne par semaine.

Au début accomplissez des taches rapides et très simples à mettre en place. Il est plus facile de démarrer et si votre projet échoue, ce ne sera pas la fin du monde. Car il y a toujours un risque que le projet ne fonctionne pas.

Si vous avez la bonne attitude, vous serez capable de les dépasser et de trouver une nouvelle direction qui vous permettra de faire ce que vous aimez.

N’oubliez pas que vous ne pourrez peut-être pas ne pas générer du chiffre d’affaire ou même de l’intérêt pour votre side project. Mais cela ne signifie veut dire pas que vous ne pouvez pas en tirer des enseignements.

Il y a quelques éléments à prendre en compte lorsque vous décidez de ce qu’est un side project. Une chose qui est très importante est le temps que vous devez y consacrer.

Ne vous contentez pas de décider que vous allez y consacrer 10 heures par semaine, vous devriez au moins avoir une heure ou deux dans la semaine. Plus vous pouvez consacrer de temps à votre projet parallèle, mieux c’est.

Les side project sont également très différents les uns des autres. Certains sont extrêmement difficiles à réaliser et nécessitent des mois et des mois de travail acharné. Cependant, il y a aussi ceux que vous pouvez facilement réaliser en quelques jours.

L’une des premières choses que vous devez faire lorsque vous réfléchissez à ce qu’est un side project est d’avoir une méthodologie pour générer des idées.

Une fois que vous avez cette connaissance, vous pouvez alors travailler à la concrétisation de cette idée. Il est possible que vous trouviez des idées qui ne soient pas rentables, alors ne vous laissez pas décourager de les poursuivre.

Lorsque vous travaillez sur ce type de projet, vous voudrez vous assurer que vous restez cohérent. Vous ne devez passer du temps à travailler dessus que lorsque vous êtes vraiment inspiré, et vous devez vous assurer de terminer le projet le plus rapidement possible. De cette façon, vous ne perdrez pas votre motivation.

N’oubliez pas que vos résultats seront variables. Parfois, vous constaterez que certains jours, vous serez tellement inspiré que vous aurez l’impression d’être au sommet du monde.

Mais d’autres jours, vous n’arriverez absolument à rien. Il est important de garder la motivation et surtout de s’entourer de personnes qui ont déjà réussi.

 

2. Side Project / Side business: Quels sont les avantages ?

I/ Une source d’apprentissage de nouvelles compétences

Vous ferez tout au début de votre side project. Et je veux dire tout. C’est une source puissante d’acquisition de nouvelles compétences, même celles que vous auriez pu redouter auparavant.

Je trouve que le fait de gérer son propre projet augmente les enjeux et diminue votre peur de simplement essayer des choses :

  • La rédaction d’articles de blog m’a amené à personnaliser mon site et à m’essayer au CSS et au HTML.
  • La création d’une entreprise nous a obligés à doubler nos compétences en matière d’organisation, de planification financière et de motivation.
  • Lors de mes premiers engagements en tant que consultant pour des PME, j’ai dû apprendre à vendre mes services.

Tout side project ou side business vous apprendra quelque chose. D’après mon expérience le plus important est la gestion du temps et la priorisation des tâches.

Lorsque vous avez un travail avec des horaires 9h à 18 heures, il est important de mettre en place des routines pour consacrer 2 heures par jour à votre side project.

II/ Progresser dans votre carrière pro

On me demande souvent comment démarrer une carrière sans expérience. Et je dis invariablement “commencer  par un side project“.

La raison en est qu’un projet est le moyen le plus simple de construire quelque chose où vous créez les règles et où vous êtes entièrement responsable des résultats. Vous n’avez besoin de l’autorisation de personne. Vous planifiez, vous construisez et vous apprenez.

Même après 7 ans d’expérience professionnelle, beaucoup de mes entretiens d’embauche se sont orientés vers les side project figurant sur mon CV.

La raison en est que les projets secondaires font preuve d’initiative, de ténacité et de motivation intrinsèque des choses qui intéressent toujours les employeurs.

III/ Gagner en confiance

Un side project est le moment pour essayer de nouvelles choses. Et quand vous voyez que vous pouvez réellement faire fonctionner ces nouvelles choses, un truc cool se produit. Vous gagnez en confiance.

Et cette confiance ne s’applique pas seulement à la tâche à accomplir comme celle de pouvoir écrire un article que les gens apprécient. Elle s’applique à l’expérimentation de nouvelles choses en général.

Voici un exemple très simple. Lorsque vous créez votre propre blog et que vous n’êtes pas un spécialiste, au début vous devez vous contenter d’installer les plugins, de mettre à jour votre thème, de définir l’hébergement.. . Même si cela signifie que vous devez parfois faire des erreurs sur votre site web.

Au fil du temps, vous allez faire moins d’erreurs, par la suite vous vous en soucierez moins quand vous le ferez. Par la suite dès que vous aurez besoin de faire quelque chose que vous n’avez jamais fait auparavant, vous serez un peu plus sûr de pouvoir le faire.

IV/ Faire un projet 

Un side project ne doit pas nécessairement axé juste sur le business. Il peut être quelque chose que vous aimez faire et qui vous permet de vous changer les idées.

En fait, même si votre side project  est plutôt un passe-temps, les recherches montrent qu’il aura un impact positif sur votre travail.

C’est un outil qui permet à votre cerveau de se reposer et de se recharger. Et pendant qu’il se repose, de nouvelles idées arrivent.

Vous infusez votre cerveau de nouvelles expériences et de nouvelles idées, et c’est quelque chose de précieux qui fera de vous un meilleur professionnel.

3. Comment faire fonctionner un Side project ou Side business ? 9 étapes pour réussir son projet

J’espère avoir réussi à vous convaincre qu’un side project est une bonne idée. Mais comment pouvez-vous le faire fonctionner ? Voici 9 conseils que je peux vous donner sur la base de mon expérience.

I/ Trouver le bon projet

Un side project est une question de passion, il ne pourra pas se développer autrement. Lorsque vous êtes en retard dans votre travail et que vous préférez de loin sortir avec des amis, c’est là que seule la passion pour votre projet peut vous aider.

Pensez-y bien : êtes-vous prêt à le faire pendant les 10 prochaines années sans perdre votre élan ? C’est une épreuve décisive pour savoir si vous avez vraiment trouvé votre bonheur.

Ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas besoin d’y répondre dès le premier jour. Mais c’est une bonne question à se poser.

meilleure

 

II/ Recueillir plus de pourquoi

Lorsque les choses se compliquent, autant oublier pourquoi vous avez lancé votre side projet ou side business. Alors, de temps en temps, lorsque vous passez un bon moment, assurez-vous de le mémoriser.

Personnellement, je garde quelques petites victoires en cours de route, la plupart liées à des projets personnels. Vous pouvez également le faire sur un fichier informatique ou dans votre journal de tous les jours.

C’est un excellent moyen de vous rappeler pourquoi vous avez entrepris ce projet parallèle et ce qu’il vous apporte en premier lieu.

Plus votre “pourquoi” est fort, plus il est facile de maintenir l’élan de votre projet.

 

III/  Mettre l’accent sur les compétences plutôt que sur les résultats

Viser des résultats trop rapidement peut démotiver pour entreprendre votre side project. Alors assurez-vous que vous vous concentrez sur le développement de vos compétences plutôt que sur la mise en place de votre propre course à la performance.

Si vous perfectionnez vos compétences, vous aurez un véritable sentiment de progression, quels que soient les facteurs extérieurs. C’est une façon plus saine de se concentrer et c’est entièrement sous votre propre contrôle.

IV/ En faire une expérience d’apprentissage

La meilleure façon de faire en sorte que votre side project ou side business soit vraiment efficace est d’agir tous les jours. Commencez par vous fixer vos propres objectifs d’apprentissage, comme vous le feriez pour un cours à l’école. Soyez précis et suivez vos progrès.

Cela renforce votre conviction de poursuivre votre side project pour sa valeur de développement plutôt que pour les résultats. Et cela vous donnera la ténacité nécessaire pour voir les choses en face et obtenir réellement ces résultats.

V/ Soyez clair sur ce que vous allez dire 

Le revers de la médaille, c’est de savoir pourquoi vous faites un projet et de savoir quels sacrifices vous allez faire. J’ai toujours l’impression d’être retenu contre ma volonté alors qu’une échéance approche et que je ne peux pas sortir avec des amis.

Un side project signifie que vous passerez des week-ends ensoleillés à la maison, devant votre ordinateur portable. Cela signifie que vous devrez annuler un voyage parce qu’une tâche urgente se présente. Tout se résume à prendre une décision consciente et à vous rappeler les raisons pour lesquelles vous êtes déjà là.

VI/ Bloquez le temps sur votre calendrier.

Tout d’abord, cela vous garantit que le travail sera effectivement réalisé. Même si le créneau horaire change d’une semaine à l’autre, vous devrez quand même prendre une décision délibérée quant au moment où vous le déplacerez.

Deuxièmement, cela vous permet de prendre des habitudes. Plus votre travail sur un side project sera régulier, plus il sera facile à suivre.

Il faut faire attention d’accorder trop d’attention à un projet. En fixant des limites, vous vous rappelez qu’il y a d’autres choses activités, comme voir vos amis, le brunch et la lecture d’un livre.

VII/ Facilitez-vous la vie… mais pas plus

Un side project ne doit pas ressembler à une peine de prison. Si vous avez l’impression que ce n’est pas votre truc, ou du moins plus maintenant. Vous devriez pouvoir arrêter.

Le plus souvent, cela est lié au sentiment d’échec. Mais n’oubliez pas qu’un projet est une expérience. Si vous ne voulez pas aller de l’avant, c’est que vous venez d’apprendre ce qui ne vous intéresse pas.

VIII/ Si vous voulez aller loin, entourez-vous d’entrepeneurs

De nombreux side project sont des entreprises individuelles. Mais si vous construisez quelque chose de grand, entourez-vous au moins un ou deux partenaires dans le domaine.

Cela vous aidera à vous sentir responsable et vous permettra de vous nourrir de l’énergie de chacun.

L’alternative est de rejoindre une communauté en ligne. En voyant à quel point les autres entrepreneurs s sont motivés, vous obtiendrez une motivation supplémentaire.

IX/ Considérez cela comme une expérience

Les side project ou side business commencent généralement par une étincelle de passion. Il est donc normal de ne pas être structuré du moins au début. Vous êtes absolument autorisé à découvrir les prochaines pièces du puzzle au fur et à mesure.

Vous serez mieux si vous traitez votre side project comme une expérience. Vous formulerez une hypothèse, vous rédigerez les étapes pour la tester.

Vous jugerez votre succès non pas en fonction du nombre de victoires, mais en fonction du nombre de leçons apprises. En reformulant l’échec comme une absence d’apprentissage, vous serez plus libre de tester avec audace.

 

Pour aller plus loin

Growth marketing