fbpx

Google Merchant Center (également appelé GMC) est le centre de gestion de vos flux de produits.

Si vous souhaitez diffuser des annonces Google Shopping, il s’agit d’un élément essentiel du processus de configuration.

Et la plupart du temps, c’est toute l’attention qu’il reçoit. Corrigez le flux de produits, connectez-vous à Google Ads et passez à autre chose.

Mais si vous ne revenez jamais dans Google Merchant Center, vous laisserez probablement de l’argent sur la table.

Dans cet article, je vous montre quelques fonctionnalités sous-utilisées que vous pouvez utiliser pour optimiser votre flux de produits. Ainsi pour améliorer vos campagnes Google Shopping.

Voici ce que je vais couvrir dans cet article:

  1. Essentiel de Google Merchant Center
  2. Réglage des paramètres d’expédition
  3. Diagnostics
  4. Règles de flux
  5. Promotions

1. Essentiel de Google Merchant Center

Ce sont les fonctionnalités avec lesquelles vous êtes probablement le plus familiarisé. Car elles sont indispensables pour commencer.

Après avoir vérifié votre site Web, vous devez soumettre votre flux Google Shopping (liste de tous les détails de votre produit).

Il y a trois façons de faire cela. Cela dépend en fonction de votre plateforme e-commerce, de votre expertise technique et de votre passion pour les taches manuel:

Option 1: Plugin / extension / app

Si vous exploitez votre magasin sur une plateforme ou CMS telle que Shopify ou WooCommerce, vous aurez le choix parmi de nombreuses options.

Les choix populaires:

  • L’application Google Shopping de Shopify
  • WooCommerce Product Feed PRO

Certains de ces outils utiliseront l’API Google Merchant Center. Ce qui signifie que les données de votre produit seront automatiquement transférées au bon endroit. Facile non?

Si votre application ne se connecte pas à Google Merchant Center, vous obtiendrez probablement une URL de flux.

Lisez la suite pour savoir comment utiliser.

Option 2: Télécharger votre propre flux

Si vous devez télécharger votre propre flux vers Google Merchant Center. Vous devez vous assurer que vous soumettez toutes les valeurs au bon format.

Astuce : si vous utilisez le téléchargement manuel ou Google Spreadsheets. Je vous recommande dans un premier temps de commencer par un flux test.

Si vous utilisez le flux standard et que vous êtes un peu lent ou vous n’êtes pas réactif pour corriger les erreurs qui apparaissent. Vous risquez de voir votre compte suspendu !

Un flux de données test, vous permet de découvrir les erreurs et de les corriger avant que tout ne soit “soumis pour de bon”. Ensuite, vous n’avez plus qu’à le télécharger dans le flux standard.

Option 3 : Google Spreadsheets

Cette dernière option est la plus manuelle. Google Merchant Center vous donne un modèle de flux de produits avec quelques instructions sur la façon de remplir toutes vos informations.

Google Merchant Center template Google Sheets

 Template pour bien paramétrer votre compte

Vous devez mettre à jour régulièrement ce fichier chaque fois qu’un produit change.

Je le recommande pour les petites boutiques en ligne avec seulement quelques produits qui changent rarement.

L’une des choses les plus importantes à propos de votre flux de données est qu’il reste à jour. Choisir l’option (1 ou 2) pour automatiser cette tache énergivore en temps.

2. Réglage des paramètres d’expédition

En plus de télécharger votre flux de produits. Vous devez également fournir à Google Merchant Center, les détails sur les paramètres d’expédition et les paramètres en rapport avec la fiscalité par exemple la TVA .

Vous pouvez le faire soit au niveau du produit, soit à l’échelle du magasin. Je préfère la dernière option, car vous n’aurez besoin de faire qu’un seul changement. Par exemple quand une option change comme une réduction ou la gratuité sur la livraison.

Assure-toi juste de garder cela à jour. Parce que les frais d’expédition ou la notification d’expédition gratuite peuvent apparaître sur chaque annonce. Donc, si vous avez encore des informations obsolètes, il se peut que vous induisiez des le consommateur en erreur et perdre la vente.

Jetez un coup d’œil à l’encadré latéral de l’annonce Google Shopping ci-dessous :

Google shopping paramètre

Les prix sont assez différents, mais remarquez l’impact de cette “livraison gratuite” ou “+10€ de frais de port”. Celles-ci sont assez susceptibles d’influencer l’endroit où quelqu’un clique.

Si vous n’avez aucune idée sur la livraison, allez dans les paramètres d’expédition dans Google Merchant Center et vérifiez que les informations sont à jour :

Google merchant center livraison

3. Google Merchant Center: Diagnostics

Une fois que votre flux de données est téléchargé. Il y a de grandes chances que vous découvriez beaucoup d’erreurs comme des numéros de produits manquants, des catégories manquantes ou des formats de données incorrects.

Pour traiter ces problèmes, Google Merchant Center a une section spéciale appelée Diagnostic. Il vous dira exactement quels sont les problèmes et où ils se produisent.

Google merchant center diagnostic

Vous verrez deux types de problèmes : les erreurs et les avertissements.

Google merchant center alerte erreur

Les erreurs sont des faits que vous devez corriger rapidement, avant de pouvoir apparaître dans les résultats d’achat.

Les avertissements signifient que les publicités pour ces produits peuvent toujours apparaître. Mais qu’elles seront limitées dans leur visibilité.

Même si les erreurs sont essentielles, les avertissements sont là où vous faire la différence entre les produits. Et maximiser le potentiel des produits dans votre flux.

Jetons un coup d’œil aux 3 différents niveaux de problèmes que vous trouverez dans Diagnostic.

a. Problèmes de compte

Les problèmes de compte affectent l’ensemble de votre compte Google Merchant Center.

Ce sont les problèmes les plus fondamentaux de votre compte. Comme le lien entre Google Ads et GMC, les problèmes de vérification d’URL ou les violations de politique.

b. Problèmes d’alimentation

S’il y a un problème avec le téléchargement, la récupération ou la validation des flux de vos produits. Vous verrez apparaître des erreurs et des avertissements dans la section niveau de flux.

Les problèmes les plus courants sont l’absence de justificatifs d’identité, des problèmes avec le format de fichier ou un flux qui a expiré.

c. Problèmes d’article

Si tous les problèmes ci-dessus sont réglés, il ne vous reste que les problèmes spécifiques de vos produits.

Il s’agit généralement d’attributs manquants ou incorrects. Ou d’une violation de la politique (comme un prix de produit différent dans votre flux par rapport à celui de votre magasin) ou d’une manipulation erronée des stocks à l’entrée et à la sortie.

Si vous oubliez un attribut spécifique pour tous les produits de votre flux.  Vous verrez apparaître de nombreuses erreurs. Normalement, vous devez les réparer un par un. Vous pouvez résoudre ces problèmes en vrac avec les règles de flux.

Astuce : Consultez la section Produits > Liste dans Google Merchant Center. Cliquez sur l’un des produits que vous y voyez, puis développez la section “Attributs du flux brut”. Pour voir les informations réelles qui sont incluses dans votre flux produit.

Google merchant center flux data

Toutes les données sur les produits bruts de votre flux

4. Règles de flux

L’une des caractéristiques les moins connues de Google Merchant Center s’appelle Feed Rules.

Ces règles vous permettent d’ajouter ou de modifier des informations spécifiques au flux de données qui sortent de votre plateforme d’e-commerce.

Plate-forme de commerce électronique > Google Merchant Center > Règles des flux > Annonces Google

Avec Google Merchant Center Feed Rules, vous pouvez :

  1. Corrigez les erreurs dans votre flux d’achats
  2. Effectuez des changements en bloc à votre flux
  3. Optimisez votre flux avec des étiquettes personnalisées

C’est l’idéal pour apporter de petites modifications à vos données. Mais s’il y a beaucoup de choses à réparer, il est préférable de le faire dans le backend sur votre site ecommerce.

Dans le cas où vous ne pouvez pas avoir accès au flux réel ou ne pouvez pas y apporter des modifications. Les règles de flux vous sauverons la vie. Il y a eu quelques cas où j’ai mis en place des corrections temporaires via les règles de flux. Avant de pouvoir convaincre mon client d’apporter les changements nécessaires à ses propres données.

Feed Rules est génial si vous :

  • avez une petite quantité de produits
  • n’avez pas besoin de faire beaucoup de changements
  • n’utilisez votre flux que pour faire de la publicité sur Google Shopping

La fonction Feed Rules s’améliore sans cesse. Mais il se peut que vous rencontriez ses limites. Dans ce cas, je vais vous donner les alternatives suivantes.

Les Alternatives de Google Merchant Center

Si l’un d’entre eux ne correspond pas à votre magasin. Il est temps d‘envisager des outils de gestion de flux de données plus avancés comme GoDataFeed ou Channable.

Bon nombre d’entre eux se chargeront d’une grande partie du gros du travail pour adapter dans le bon format. Et ils ont plusieurs options pour vous permettre d’adapter et d’optimiser encore plus votre flux de produits.

Un autre avantage est qu’ils prennent en charge plusieurs canaux d’achat. Comme les publicités de produits Bing ou Facebook.  Cela signifie que vous connectez votre magasin, effectuez les réglages une fois pour toutes les chaînes, puis connectez-les à toutes les chaînes.

L’inconvénient est qu’avec la plupart de ces outils, vous paierez des frais mensuels. Mais la plupart d’entre eux en valent la peine en termes d’économie de temps et de coûts d’opportunité.

5. Promotions

Les promotions marchandes vous permettent d’afficher des offres spéciales directement dans vos annonces Google Shopping. Il s’agit en quelque sorte d’une extension publicitaire pour les publicités Shopping.

Vous devez fournir les détails, mais il n’est pas garanti qu’ils se concrétiseront. Si la promotion est acceptée, voici à quoi ça ressemble :

Google shopping ads ecommerce promotion

Notez qu’une Promotion Marchand est différente des notifications “Livraison gratuite” ou “Baisse de prix”.

Actuellement, ils ne sont pris en charge que pour les annonceurs en Australie, en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Inde et aux États-Unis.

Si vous êtes dans l’un de ces pays, voici comment les activer sur votre compte.

Cliquez sur les trois points dans le coin supérieur droit, puis sélectionnez Programmes du centre des commerçants :

Google merchant center programme

Ensuite, faites défiler vers le bas, trouvez les Promotions Marchands et cliquez sur “Démarrer” :

Google merchant center promotions

Cela vous mènera à un formulaire de demande. Une fois que vous aurez terminé. Votre compte sera approuvé et vous saurez assez rapidement, si vous pouvez commencer avec ces promotions.

Si votre demande est approuvée, vous verrez un élément de menu “Promotions” dans la barre latérale gauche de votre compte Google Merchant Center :

Google merchant center promotion compte

Cela vous donnera accès à la section où vous pouvez gérer des promotions individuelles ou des flux de promotions :

Google merchant center ajout promotion compte

Vous pouvez vous en sortir en mettant en place Google Merchant Center une seule fois et d’aller dessus occasionnellement.

J’espère que cette vous aura convaincu de mieux regarder cet outil. Et d’expérimenter  certaines des fonctionnalités mentionnées dans cet article.

Partagez
Partagez
Tweetez
0 Partages

Recevez votre guide

Appliquez les 15 leviers d'acquisition et Augmentez rapidement le nombre de prospects grâce à Linkedin.